lundi 25 septembre 2017

Mise en couleur de BD : une planche de Cycloman (Berberian/Mardon)

Zut, cela fait presque un an que je n'ai rien publié sur le sujet... Après Stanislas et Hergé (rien que ça !), je m'attaque à une planche que j'estime (sans doute à tord) plus simple, issue d'un album à coté duquel je suis passé au moment de sa sortie : Cycloman, de Berberian et Mardon, aux éditions Cornélius... en 2002 ! Oui ça commence à dater et c'est au hasard des connexions Facebook que j'ai découvert l'album, via la planche à laquelle je me suis attaqué.


L'album est très agréable et contient de très belles cases. Je vous le conseille évidemment.


Pas mal de planches assez tentantes pour tester une mise en couleur. Mais je vais rester sur celle que j'ai trouvé déjà scannée sur Facebook.

A priori la compression sur FB (ou avant ?) a rajouté pas mal de "saletés" et défauts qu'il faudrait nettoyer. Mais je décide de laisser tel quel. Non seulement je m'épargne une tache fastidieuse mais en plus j'aime ces imperfections. Et au final une fois redimensionné pour mon blog, elles ne se verront même plus...


Globalement la planche est beaucoup plus simple que la précédente de Tintin... Je vais procéder de la même façon (sous Photoshop): un calque avec le dessin en mode Produit au dessus et x calques (et dossiers) avec les couleurs en dessous. J'ai vu pas mal de tutoriels sur Internet décrivant x autres façons de faire mais aucun ne m'a convaincu d'abandonner ma méthode particulièrement simple à mettre en place. Bref, c'est parti !

D'abord je commence par créer un dossier par case, histoire de ne jamais être perdu. Puis je crée un calque coloré par case, histoire de choisir l'ambiance globale de la planche. Car ici il n'y a pas beaucoup de détails à s'occuper, la difficulté va être moins technique qu'esthétique pour une fois. Et comme les fois précédentes, je sous-estime la difficulté...


Je teste grosso-modo des ambiances et des couleurs : en rouge, en bleu, en gris, etc. sans être très convaincu...


Finalement je me porte sur des tons de verts, utilisés sur la couverture (aucun mérite quoi...) :
C'est encore comme ça que c'est le mieux, alors allons-y !


On s'occupe des deux humains qui voltigent de façon très classique :


Je réajuste les couleurs :


Je me concentre sur les deux dernières cases pour ne pas avoir exactement les mêmes couleurs que la première, et séparer mieux les plans :


Je modifie encore un peu les couleurs, rajoute une petite forme anguleuse derrière les personnages (pour renforcer le coté "explosion" et ne pas avoir un fond uni un peu trop simple à mon gout), je bidouille encore et encore...


Finalement je rajoute un effet de "trame" dans le fond de la première case, et un effet de "motif" sur l'ensemble de la page, pour renforcer le coté "comics américain". Pas 100% convaincu du résultat mais je sens que je suis arrivé au bout de mon idée :


Oui, ce coup-ci j'ai été rapide dans les explications, mais c'était pour vous laisser le plaisir de voir tout ça en vidéo (et en accéléré) !


Conclusion :
J’ai encore été un peu optimiste en pensant que la planche était simple. Je me demande si plus une planche est "simple", plus la couleur a d'importance ? Concrètement j'ai mis quelques heures (3 ou 4 ?) pour coloriser cette planche? Le résultat me convient mais je pense qu'il y avait moyen de faire beaucoup mieux et beaucoup plus original... Votre avis est évidemment le bienvenu !

ps : cette planche (avec ou sans couleur) est évidemment Copyright ses auteurs; Je me permets de l'utiliser ici à titre purement indicatif et sans but lucratif.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire