vendredi 16 décembre 2016

YIIIHAAAAA !!


Cette semaine, je m’amuse avec le Mickey du dessinateur Tebo (dont je dirai tout le bien que je pense dans un autre post…). Petite boucle sans prétention. Je me suis quand même heurté aux limites du format Gif animé car ce que vous voyez ici ne ressemble pas à l’animation comme je l’avais réalisée à l’origine…

lundi 12 décembre 2016

Shadoks pumping...


Je voulais essayer de me remettre à l’animation. Juste pour le fun. Mais n’ayant pas touché depuis plusieurs années, je vous avoue que j’en ai bavé pour faire un truc aussi simple… C’est inspiré d’un visuel des “Shadoks” (de Jacques Rouxel) dont il existe un T-shirt dans leur boutique officielle. Je suis fan des Shadoks, et pas uniquement pour les histoires surréalistes mais aussi pour le design très épuré et le côté artisanal de l’ensemble. Ça paraissait très basique, mais visiblement je suis très rouillé…

Fait avec Adobe Animate (anciennement Flash).

Je ferai mieux la prochaine fois…

PS : Inutile de rappeler que les Shadoks et tout le tremblement sont évidemment Copyright leurs auteurs (et à ma connaissance la société aaa). Je me permet de les utiliser ici à titre purement indicatif et sans but lucratif.

mardi 29 novembre 2016

Les mercredis de 1986...


Les mercredis de 1986
(lettre ouverte à Marc Wasterlain)

En 1986 j’avais douze ans et j’étais au collège dans une petite ville de banlieue dite tranquille. Les semaines se suivaient et se ressemblaient : Ecole du lundi au samedi, les lundis après-midi (libres par le hasard de mon emploi du temps) chez mon copain Vincent, les mardis soir plein les mirettes avec La dernière séance, les mercredis après-midi d’ennui chez ma grand-mère, etc. Mes parents avaient - enfin - la télé couleur, une 2CV, du boulot, la santé et s’interrogeaient sur l’utilité du minitel. J’avais un Amstrad CPC, une coupe au bol, de bonnes notes en mathématique, des baskets Adidas noires que j’adorais et je rêvais de fabriquer des robots. C’était encore l’enfance, c’était les années 80 et c’était pas mal.

samedi 12 novembre 2016

Virtual Regatta : 2 minutes pour éviter les problèmes de connexion...


Mon truc pour éviter les problèmes de connexion aux grosses courses ?
Je regarde le départ à la télévision ! Ouvrez vos écoutilles, je vais pas expliquer deux fois...

Petit montage vidéo fait avec 3 bouts de ficelle...

lundi 31 octobre 2016

Il était une fois...



Tiens, je viens de me souvenir de ça... Un projet de jeu vidéo mobile il y a quelques années. Ici c'est une vidéo capturée à partir de la démo jouable du premier niveau. OK c'était ni beau ni révolutionnaire mais ça marchait... Pourquoi je l'ai pas fini ? ... mystère ! La musique est là uniquement pour le fun; elle est de qui vous savez...

mardi 4 octobre 2016

Mise en couleur : une planche "inédite" de Tintin !


Pour ma deuxième mise en couleur (voir la première ici) j’ai choisis une planche entière (et non plus un dessin unique). Et pas n’importe quelle planche… une planche “inédite “ de Tintin ! La planche est issue d’un crayonné de Hergé pour l’album “le Thermozéro” qui ne verra finalement jamais le jour (voir plus d’infos ici). Elle sera encrée bien des années plus tard par Yves Rodier (sa page wikipédia ici) qui est l’un des plus célèbres (et talentueux) “pasticheurs” d’Hergé.

mercredi 7 septembre 2016

Flop-Flop is back !


Flop-Flop, vous vous souvenez ? Mais si, mon jeu vidéo où vous deviez aider un déchet nucléaire à s'échapper de la centrale avant d'être retraité... non ? Hum... normal, avec quelques centaines de téléchargements seulement le jeu n'a pas du rester dans la mémoire de beaucoup de gens... Mais ce n'est pas grave, le personnage lui est immortel... Alors comme FIA est sur les rails (déjà 2 mois de publication d'avance), j'ai envie de réfléchir à un nouveau projet. Et Je vais sans doute cogiter à une adaptation BD de Flop-Flop du coup. Comme pour FIA, des planches/strips qui se suivent. Ou pas. Bref, Flop-Flop is back !

mardi 6 septembre 2016

Première mise en couleur...


Je n'ai jamais mis en couleur une planche en noir et blanc. Ni même un dessin. Ni de moi ni de personne d'autre. Je sais à peine comment on fait. Mais cela m'a toujours tenté. Une journée pluvieuse de vacances était l'occasion rêvée de s'y mettre. Sans prétention mais avec un peu d'appréhension...

Pour commencer il me fallait un dessin. Il y a quelques semaines je suis tombé "par hasard" sur un merveilleux dessin du dessinateur Stanislas. Je ne sais rien de ce dessin mais je tombe sous le charme et l'imagine déjà en couleur...